Comme AAH n’est pas encore reconnue comme association d’utilité publique, le cofinancement des projets de Action Avenir Haïti est difficilement réalisable. A part du projet « Reconstruction Ecole », lequel est cofinancé par l’Etat, tous les budgets sont gérés par le comité.

Par conséquent le financement des pojets est assuré par des dons de personnes privées, associations et sociétés.

Les frais de voyage et de déplacement sont depuis toujours à charge des voyageurs, c’est-à-dire des membres du comité et de leurs éventuels accompagnateurs.

Le travail bénévole joue un rôle principal dans la gestion journalière des différents projets. Pour cette raison seulement 4,68 % des dépenses globales constituent des frais administratifs.

Les autres  95,32 % sont investis directement dans les projets en Haïti.