Haïti – News 19.02.2010

Depuis dimanche dernier, Fraenz Scharpantgen est de retour d’Haïti avec de nouvelles informations de la situation sur place.

Ainsi, non seulement les conduites d’eau ont été réparées, mais une organisation américaine a même installé un système de traitement et de purification d’eau (Water Mission South Carolina).

La première des trois palettes envoyées (news du 4 février) vient d’arriver à Rivière Froide, elle contenait les bâches, les couvertures et le groupe électrogène.

Les collaborateurs haïtiens sont en train de faire des constructions de bâches en fonction de salles de classe provisoires. Des toilettes ont été installées dans la construction prévue et avec une pompe électrique l’eau du fleuve est acheminée pour les besoins de l’école. Les collaborateurs prévoient également d’organiser dès lundi, 22 février, une sorte de foyer de jour pouvant accueillir les enfants de l’école. Sur le site scolaire leur sont proposés des jeux et des activités de bricolage. Pour l’instant, il est interdit d’organiser des cours étant donné que les responsables attendent de nouveaux ordres du ministère national.

Avant son départ Fraenz a organisé ensemble avec Félix 10 tonnes de riz de l’organisation humanitaire ADRA pour 400 familles de Rivière Froide. Ainsi deux à deux les femmes se sont rendues chez ADRA pour recevoir contre ticket un sac de riz. Ensuite elles ont pu l’acheminer dans l’école à Rivière Froide. Dans ces centres ne sont autorisées que les femmes, étant jugées plus responsables et plus paisibles que les hommes.

Quels projets imminents pour le futur?

  • La demande de tentes devient toujours plus importante, la saison des pluies approche. AAH Luxembourg est en train de réfléchir sur un second envoi aérien de tentes.
  • L’idée d’un magasin communautaire a été développée, mais n’est pas encore très concrète: faire en sorte que les gens du quartier puissent prêter du matériel et des instruments de travail pour réparer les maisons du quartier.
  • Sur le terrain de l’école de nouveaux aménagements sont nécessaires. Beaucoup de questions se posent: démolir le bâtiment existent ou le réparer? Quelles nouvelles constructions seront à prévoir?
  • Au moment où le port sera opérationnel, envoyer le container (déjà prévu pour début janvier).

Comme on peut constater, le comité AAH se pose beaucoup de questions sur le « comment procéder », et cela toujours en collaboration avec ses partenaires sur place.

Haiti – News 04.02.2010

Als alleréischt wéilt AAH sénge villen Donateurë villmols Merci soen, fir hir Ënnerstëtzung. Sou konnte bis elo 45 000 Euro gesammelt ginn.

Dovunner si schonns zweemol, Iessen, Waasser a Medikamenter a grousse Quantitéite kaf ginn. AAH Lëtzebuerg huet bei der Firma Alpinter an der Belge 19 10-Persounen-Zelter kaf. Desweidere sinn nach 120 Fleecedecken, 8 grouss a 16 mëttelgrouss Baatschen dobäi komm.

Dëst Material, zesumme mat engem Groupe électrogène, dee mer als Don kruten, ass mat Lentz Logistics ënnerwee op Frankfurt. Vun do aus geet e Fliger mat nëmmen Hëllefsgidder iwwert Amsterdam op Santo Domingo. Ee grousse Merci un den Här Crochet a séng Ekipp vum Roude Kräiz, déi eis do souwuel finanziell ewéi och organisatoresch ënnerstëtzt hunn.

D’Material gett dann vu Santo Domingo op Rivière Froide am Convoi organiséiert.

Fir ongeféier 10 000 Euro ass Hëllefsmaterial kaf ginn, an dat esouwuel hei an Europa, ewéi an Haiti.

Mir probéieren awer weiderhinn ob et net méiglech ass, Liewensmëttel, Material a Medikamenter vun den Hëllefsorganisatiounen op der Plaz ze kréien, mee och déi sinn iwwerlaf.

Wat ass bis elo konkret un Aarbecht op der Plaz geleescht ginn?

Op der Rivière Froide hunn eis haitianesch Frënn vun AAH all d’Leit ënnert den Trümmer erausgeholl a begruewen.
Si hunn och 4 Centres (grouss Kichen) ageriicht wou gekacht gëtt. Dat maache Fraën aus dem Quartier. Et ass schwéier ze soen wéivill Leit dohinner iesse kommen, mee virun allem d’Schoulkanner an och d’Léierpersonal iessen op enger vun deene 4 Plazen.

De Lionel huet ënnert anerem och eng Waasserleitung gefléckt, sou dass se elo rëm e bësse Waasser hunn, an de Félix këmmert sech zesumme mat de Scouten zu Carrefour em d’Iessensverdeelung a -Securiséierung. Si all zesumme probéieren hierem Quartier sou gudd wéi méiglech ze hëllefen.
Am Schoulhaff huet den Doktor Claude Weber zesumme mam Fränz Scharpantgen, a mat materieller Hëllef vun MSF een Dispensaire ageriicht. Dee gëtt elo vun 2 Infirmière vun MSF geleed. Reegelméisseg kënnt och een Doktor laanscht kucken.

Momentan ass nach keng Schoul, ausser op deene Plazen déi weider net betraff sinn. Eist Schoulgebai huet leider och méi Rëss wéi geduecht, mee am Moment kënne mer net soen ob et ze reparéieren ass, oder ob et muss ofgerappt ginn.

Haiti – Séisme, situation politique actuelle

Chèr(e)s ami(e)s d’Haïti,

pour des raisons d’organisation, toutes les informations générales concernant la situation politique actuelle dans le pays ont été transférées sur le site haiti.lu.

Evidemment toutes les informations relatives au projets d’Action Avenir Haïti seront toujours publiées sur le site www.aah.lu.

Haiti – News du 25.01.2010

Nos collaborateurs dorment toujours dans des tentes, le risque d’autres secousses étant encore trop grand. D’une façon générale énormément de terrains sont devenus instables, le risque d’autres éboulements lors de grandes pluies ou de cyclones est grand, beaucoup de maisons seront alors à nouveau menacées.

Fränz Scharpantgen et le Dr Claude Weber viennent d’organiser un hôpital de campagne dans la cour de l’école AAH de Rivière Froide. Deux infirmières du quartier s’occupent des blessés et seront dès demain assistées par un médecin haïtien qui vient de Miami. Ils ont répertorié tous les patients sur des listes et les soignent les uns après les autres. Pour hier cela faisaient environ 30 personnes. Un transport est organisé pour les gravement blessés vers Carrefour.

Fränz s’occupera aussi de la remise en marche de la boulangerie FOCAPA d’Otm. La cassaverie des Petits Frères de St Thérèse vis-à-vis de l’école fonctionne à nouveau.

Dans les jours à venir Fränz et Claude vont se rendre à Taillefer pour y organiser un autre hôptial de campagne.

Lionel Bélizaire, un de nos amis et collaborateurs haïtiens, raconte qu’ils viennent d’acheter un stock de riz, pois et huile pour distribuer aux gens du quartier.

Mauvaise nouvelle: des membres de la famille de notre ami Boyer sont morts alors qu’ils voulaient retirer des biens de maisons en décombres.

Voici encore quelques images que nos amis nous ont envoyées par mail: