Réalisations en 2008

En printemps, Lionel Bélizaire avait participé à un cycle de formation en matière de microcrédits auprès de l’association ANIHM. En août, le nombre total des crédits accordés s’est élevé à 128 contrats. Malheureusement 20 clients étaient en retard avec leur payement pour différentes raisons.

A la recherche des causes de ces irrégularités, nos amis ont pu découvrir par le moyen de rencontres personnelles avec chacun des clients, que les gens avaient un peu peur qu’il n’y aurait dorénavant plus de crédits. Ansi ils n’ont plus rien remboursé. Or les faits ont été expliqués et les clients remis en confiance concernant la continuité du mouvement, tout en annonçant des poursuites judiciaires contre ceux qui ne respecteraient pas leur contrat.

En fin d’année 5700 € ont été avancés par AAH pour accorder 32 nouveaux prêts.

Réalisations en 2007

En mai on a donné le feu vert pour une nouvelle série de microcrédits. Or nos collaborateurs sur place nous ont conseillé d’attendre avec cette décision, étant donné que certains demandeurs étaient assez en retard avec leurs paiements.

Ainsi, pour exercer un peu de pression sur les retardataires, il vaudrait mieux ne pas accorder de nouveaux crédits pour l’instant. Jugeant qu’ils avaient assez bien analysé la situation, on ne les a pas accordés de suite.

La situation s’étant améliorée, nous avons versé une première tranche de 4300€ en juillet et une deuxième en septembre de 2167€.

Réalisations en 2006

Fin janvier, deux membres du comité ont voyagé en Haïti pour se procurer de plus amples informations notamment sur de nouveaux projets de microcrédits. Ainsi, 64 nouveaux projets ont pu être autorisés par la suite.

En tout et pour tout AAH a accordé 98 microcrédits dans la période de printemps 2005 jusqu’à mars 2006 et cela pour un montant total de 10.515€. Il faut prendre en considération que cet argent a été pris en partie des fonds qui ont déjà été remboursés par les demandeurs de crédits haïtiens.

Là-bas, nos deux membres du comité luxembourgeois ont aussi contrôlé le livre de caisse de l’agence «Rivière Froide» et c’est avec étonnement qu’on a pu constater que le remboursement fonctionnait très bien. Des 28 crédits accordés, il n’y avait que deux personnes qui ne se sont pas tenues aux délais.

Réalisations en 2005

Nous avons élaboré les formulaires nécessaires à l’administration, tels que le «Formulaire de demande pour l’obtention d’un microcrédit», qui doit être dûment rempli par un demandeur de crédit et accordé par le comité de l’AAH, ainsi que le formulaire «Contrat de prêt» qui doit être signé par les deux partis au moment du paiement du crédit et qui règle les conditions de prêt.

Les premières demandes ne se faisaient pas attendre, de façon à ce que les premiers crédits ont pu être versés en début du mois de juin. Il s’agissait de 28 microcrédits, dont 18 avec un prêt de 100€ sur la durée d’un an, 1 de 80€ sur un an, 6 de 60€ sur 8 mois et 3 à 50€ sur 6 mois.

Le taux d’intérêt a été fixé à 15%, ce qui nous peut paraître assez élevé, mais nos amis haïtiens nous ont confirmé que c’est le taux habituel en Haïti. Il serait même très favorable et si on le baissait davantage, tout le monde voudrait en profiter et on n’arriverait plus à gérer toutes ces demandes. Le remboursement des 28 crédits a débuté en août 2005 et déjà en automne nous recevions une liste de nouveaux demandeurs.

Cette liste a été minutieusement contrôlée ici au Luxembourg par AAH du point de vue crédibilité et fiabilité. Ayant constaté que toutes ces demandes ne constituaient aucun problème, l’argent a été versé en début janvier 2006.